Érection après le repos. Combien de temps pour pouvoir obtenir une deuxième érection?


Découvrez les dessous de la période réfractaire avec le docteur Pierre Desvaux, andrologue et sexologue.

C'est la période réfractaire. Quels sont les facteurs l'influençant?

érection après le repos

Chez l'homme, le cycle sexuel se déroule suivant 4 phases : suite à une stimulation érotique, il a une érection et les testicules montent légèrement. C'est la phase de l' excitationsuivie d'une phase dite en plateau, où l'érection est maximale. Puis vient la phase de l' orgasmesouvent concomitante de l' éjaculationet l'homme entre dans la "phase de résolution".

Si ce mécanisme naturel est un réflexe dans la plupart des cas, il peut arriver que certains troubles surviennent. Sensoriel : en regardant un corps désirable, en sentant un parfum qui séduit ou en touchant son ou sa partenaire, etc. Ce sont donc ces parties anatomiques qui permettent de réaliser une érection fonctionnelle. On appelle ce mécanisme la tumescence.

L'érection diminue attention, le pénis peut être douloureux s'il est stimuléla période réfractaire commence, avec l'impossibilité d'avoir une nouvelle érection et d'éjaculer. Inutile de s'inquiéter, ce n'est pas un trouble érection après le repos l'érection, c'est tout simplement physiologique et normal!

Les troubles de l'érection et leurs traitements G. L'étude plus approfondie des mécanismes amenant à l'érection a permis de ramener toutes les pathologies à un dénominateur commun, la sécrétion d'oxyde nitrique NOnécessaire pour activer la relaxation du pénis et l'érection.

La durée de la période réfractaire Le délai rendant une nouvelle érection possible est très bref chez l'adolescent, de quelques minutes. Il s'allonge avec l'âge, allant de plusieurs heures à 1 jour environ chez un homme de 70 ans.

érection après le repos

Ce sont des délais moyens car cette durée varie érection après le repos d'un homme à un autre, et chez un même homme en fonction de sa forme physique, de son état de santé, de l'intensité de son excitation. Des éjaculations rapprochées, rallongeraient la durée. A lire aussi : La sexualité des hommes de plus de 50 ans Certains hommes souhaiteraient raccourcir la durée de la période pour prolonger les ébats.

érection après le repos

Avoir 4 rapports avec pénétration en moins d'1 heure 30 n'est pas possible pour la majorité des hommes et ne doit pas être un objectif. Il faut accepter la nature et ses "limites" Néanmoins, l'intensité du désir joue probablement un rôle et le stimuler en faisant appeler à ses fantasmes accélère un peu la capacité à avoir une nouvelle érection.

Varier les jeux sexuels Si vraiment, l'homme a vraiment envie de continuer à donner du plaisir à sa ou son partenaire, c'est l'occasion de varier les activités sexuelles.

érection après le repos

La sexualité offre une grande diversité à qui sait diversifier ses plaisirs! C'est un phénomène encore mal compris mais elle correspond à un moment d'inexcitabilité. Dans le corps humain, les nerfs transmettent les informations grâce à des modifications électriques, et les cellules du corps humain sont aussi soumises érection après le repos des variations électriques.

érection après le repos

Lors de l'excitation, il y a une mise en tension des cellules, liées à des stimulations électriques répétées : il y a une augmentation durant l'excitation. Ce potentiel électrique est brutalement déchargé lors l'orgasme. Et les circuits vont mettre un certain temps à récupérer leurs capacités, cette période de latence correspond à la période réfractaire.

Elle est variable suivant la zone érogène : le clitoris et le vagin récupèrent très vite, ce qui explique la capacité des femmes ex a un plus gros pénis avoir plusieurs orgasmes durant un même rapport. Le gland du pénis lui, récupère beaucoup plus lentement, selon l'âge et les capacités personnelles.

érection après le repos

La période réfractaire serait aussi en lien avec les messages chimiques sécrétés après l'orgasme. Le pic de prolactine et de sérotonine serait en cause et favoriserait la période câline post-coïtale, et l'attachement des partenaires. Mais d'autre recherches sont nécessaires pour mieux comprendre l'orgasme et ses suites