Pénis coréens. JO : bienvenue au parc où l’on vénère le pénis - Le Parisien


pénis coréens

En cette veille de Saint-Valentin, il n'y a pas foule dans les travées du Penis Park. Au-dessus d'une baie, non loin de Sinnam plage, la vue est pourtant imprenable sur la mer du Japon. Mais comme à Pyeongchang où le pénis coréens glacial tempère les ardeurs des spectateurs, les conditions météo ont plutôt donné envie aux visiteurs de rester sous la couette.

Société La taille du sexe masculin diminuerait au fil des ans. C'est ce que montre une étude réalisée à partir de la base de données du site anglais TheyFitqui commercialise quelque 95 tailles de préservatifs différentes. Selon Gentsidequi relaye l'étude, il y a 10 ans, la taille moyenne d'un pénis britannique en érection atteignait 15,4 cm. Enelle n'est "plus" que de 12,95 cm.

Imperturbables face à l'étendue bleue, se dresse une cinquantaine de pénis géants, sculptés dans différents matériaux, sortis de nulle part sauf de la mythologie locale. Après cela, le village de pêcheurs voisin s'est retrouvé incapable de pêcher.

pénis coréens

Il n'y avait plus de poisson", raconte Seyoen Park, une des guides du Penis Park. Les habitants ont alors compris que la jeune femme morte avant d'avoir connu les plaisirs de la chair avait envie d'être exposée au sexe masculin. Et les habitants ont décidé de construire d'énormes sculptures de pénis pour la satisfaire".

Mais plus rarement, on prévoit une visite du parc Haesindang, pourtant il peut plaire aux plus coquins d'entre nous Visite insolite et Si en ce moment on ne parle que des Jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang, à km de Séoul, il existe pénis coréens autre raison pour aller se divertir en Corée du Sud, aussi sexy que tous ces athlètes qui s'affrontent pour la médaille d'or! Le parc Haesindang n'est pas un parc comme les autres avec balançoires pour les enfants, étang à canard et jolies sculptures végétales. Non car ici ce sont des pénis géants qui sont exposés aux yeux ébahis des visiteurs.

Pêcheurs et pécheurs Il existe, à vrai dire, probablement autant de légendes sur ce parc que de statues de phallus exposées. Mais les légendes sont tenaces, et les pêcheurs, comme les pécheurs, y trouvent leur compte.

pénis coréens

Penis Park fait partie d'un complexe plus pénis coréens, dénommé Haesindang Park, et qui a vu le jour en juilletpénis coréens longtemps après cette légende non datée avec certitude, mais qui aurait plus de ans, selon des habitants de Samcheok, le village de pêcheurs.

On y trouve le plus grand musée maritime de Corée du Sud, qui présente une collection d'objets issus du folklore local ou encore un jardin botanique.

Vous aimerez aussi

Comme souvent, la légende a bon dos. Et le parc, aujourd'hui, est aussi devenu une rente pour la région.

pénis coréens

C'est le gouvernement coréen, la province de Gangwon et la ville de Samcheok pénis coréens l'ont financé, indiquent les autorités pénis coréens parc. Et visiteurs sont venus s'y presser l'an dernier, ajoutent ces responsables, faisant de l'endroit l'un des plus connus de Corée du Sud, à l'étranger. Tourisme mis à part, pénis coréens n'empêche pas les habitants de croire encore à certaines vertus liées ces statues.

Les statues de pénis sont nombreuses dans ce parc basé en Corée du Sud. En cette veille de Saint-Valentin, il n'y a pas foule dans les travées du Penis Park.

Sculpter des phallus "Le village est toujours riche. C'est pourquoi les gens y croient et que de nos jours encore, nous faisons un festival dans le village", pour célébrer ces statues tous les deux ans, relate Seyoen Park.

poisson frais du pénis coréen (ver à la cuillère) sashimil / cuisine de rue coréenne / corée, 4K UHD

Les enfants ont le droit de venir dans ce parc très spécial. Pendant le festival, les participants peuvent même apprendre à sculpter des phallus, cela participe à "l'étude du patrimoine culturel coréen de ce village de pêcheurs".

Le parc est aussi visité par des couples souhaitant avoir un enfant, comme un endroit de culte dédié pénis coréens la fertilité.

pénis coréens

Elles viennent ici, elles prient le ciel de le leur donner", ajoute la guide.